Un projet à 2,3 milliards de dollars financé par le ministère saoudien des Finances. Le Guardian révèle que le plus grand hôtel du monde ouvrira ses portes en 2017 à La Mecque, lieu de pèlerinage des musulmans. Considéré par le quotidien britannique comme 'un Las Vegas pour pèlerins', cet hôtel sera le summum du luxe. 

Destiné à répondre aux attentes des riches pèlerins du golfe Persique, les chiffres du futur monstre de l’hôtellerie qui comptera 45 étages donnent le vertige?: 12 tours (dont deux 5 étoiles), 10.000 chambres, 70 restaurants et cinq étages réservés à la famille royale saoudienne. Mais aussi une station de bus, un centre commercial, un centre de conférences et une luxueuse salle de bal. L’établissement, qui ressemblera à une forteresse du désert combiné à un château de Disney, a été conçu par l’entreprise Dar Al-Handasah, à l’origine notamment de l’aéroport de Dubaï.

'Ce sont les derniers jours de La Mecque'

Irfan Al-Alawi, historien et directeur d'une Fondation islamique au Royaume-Uni, milite pour la conservation des lieux historiques de l’histoire de l’islam, lentement remplacés par des commerces et hôtels. La maison de Khadija, première femme du prophète Mohamed, a été écrasée pour faire place à des toilettes publiques. Celle d'Abou Bakr, compagnon du prophète, est maintenant remplacée par un hôtel Hilton. La maison de son petit-fils, a quant à elle été aplatie par le palais du roi.

'Ce sont les derniers jours de La Mecque', a déclaré Irfan Al-Alawi. 'Le pèlerinage est censé être un simple rite de passage, mais il est transformé en une expérience proche de Las Vegas, dont la plupart des pèlerins ne peuvent tout simplement pas se permettre d’accomplir', a-t-il conclu. Chaque année, la ville reçoit environ deux millions de personnes, pour le hajj, le pèlerinage qui est le cinquième pilier de l'islam.