RETOUR


Jo&Joe, l'auberge de jeunesse façon Accorhotels

par webmaster le 29-09-2016

Jo&Joe, l'auberge de jeunesse façon Accorhotels


jeudi 29 septembre 2016 10:44 - L'hôtellerie -restauration










Mis sur pied en neuf mois, le nouveau concept lancé par le groupe français souhaite répondre aux attentes des millennials (les moins de 35 ans) et lutter contre la concurrence des locations privées.

Espace together.

Pour lutter contre ses nouveaux concurrents (Airbnb, Generator…) et séduire les jeunes voyageurs, il fallait à Accorhotels un nouveau concept. C'est chose faite avec Joe&Joe, formule hybride entre la location privée, hôtel et auberge de jeunesse. Pour la créer, le groupe hôtelier a fait appel à Lee Penson, designer des sièges sociaux de Google et Youtube. 'Il en a fait un espace de liberté, un lieu ouvert sur la ville et son quartier et un établissement offrant à la fois du confort, de la sécurité et de l'intimité', explique Frédéric Fontaine, directeur du Marketing Innovation Lab d'AccorHotels, un service également impliqué dans le projet (qui a duré neuf mois), ainsi que les élèves de la Webschool Factory, à Paris, et le shadow comex, un comité exécutif miroir du groupe hôtelier composé de 13 membres âgés de moins de 35 ans.

Ces établissements seront implantés en centre-ville, à proximité des transports en commun, et disposeront des espaces collectifs design et vivants et d'un bar visible de l'extérieur. Ils seront créés dans des endroits atypiques ou des immeubles en conversion, et disposeront d'une capacité de 300 lits minimum, les clients payant au lit, à partir de 25 € par nuit (à Paris). La partie hébergement est sans doute la plus innovante : elle compte des espaces intimistes et d'autres à partager, comme la Happy House, conçue pour lire, se détendre, travailler, l'espace Together composé de couchages sans cloisons, les Yours, des chambres pouvant accueillir entre 2 à 5 personnes.


Une appli ouverte sur la communauté


L'offre de restauration reprend le principe de l'économie collaborative, avec une offre diversifiée, destinée à plaire autant aux touristes qu'aux habitants du quartier, proposant une nourriture saine et locale, à un prix attractif 'à partir de 10 € le menu pour s'adapter à tous', précise Pascal Locatelli, directeur opérationnel de Jo&Joe. Il sera même possible de cuisiner ses plats sur place.
 
Pour répondre aux attentes 
des Millennials, Jo&Joe proposera un site original et une appli (disponible en fin d'année) ouverte sur sa communauté : 'C'est une façon de faire partager aux touristes les bons plans du quartier, de proposer des activités, des sorties ou des visites à d'autres résidents', explique Frédéric Fontaine.  

Les deux premiers établissements sont prévus fin 2018 à Paris (dans le XIVe arrondissement) et Bordeaux. L'objectif est d'en ouvrir 50 d'ici à 2020 dans de grandes métropoles comme Varsovie, Budapest, Rio, et Sao Paulo.



Catherine Avignon