RETOUR


Cinq conseils pour rédiger un e-mail de motivation percutant

par Pierre Berthet le 24-05-2017

Cinq conseils pour rédiger un e-mail de motivation percutant


mardi 23 mai 2017 16:31 – L’hôtellerie - restauration









Envoyer par email


Avant même la lecture du CV ou de la lettre de motivation, l'e-mail constitue le premier contact avec le recruteur. Pour que celui-ci soit suffisamment intrigué pour poursuivre l'étude de votre candidature, voici cinq astuces incontournables.


L'e-mail de motivation constitue la première étape pour entrer en contact avec un recruteur.


1. Accrochez le lecteur

On ne tourne pas autour du pot : dès l'accroche de l'e-mail, il faut savoir ce que vous recherchez et ce que vous pouvez proposer à l'entreprise. Pour cela, optez pour un titre d'e-mail (l'objet) percutant et deux phrases d'introduction très directes.

 

2. Soyez concis

Votre e-mail devra avoir une longueur d'une dizaine de lignes tout au plus. Aéré, découpé en paragraphes et bien argumenté, il vous permettra de passer un pied dans la porte de l'entreprise. Attention néanmoins à ne faire un copié-collé de sa lettre de motivation. Tristement banale, cette erreur peut couter cher au candidat…

 

3. Soignez la forme et l'orthographe

On ne le répètera jamais assez : faire des fautes d'orthographe dans un écrit est extrêmement mal vu des employeurs. De même, un e-mail rédigé en trois minutes chrono lors d'une pause déjeuner se repère assez facilement. Prenez donc le temps de réfléchir au message que vous souhaitez faire passer, à vos atouts et à la meilleure manière de les présenter. Le style devra quant à lui être dépourvu de phrases alambiquées et prôner un vocabulaire simple mais pas simpliste.

 

4. N'oubliez pas les formules de politesse

Quand bien même il s'agit d'un e-mail, pensez à bien indiquer la civilité, le nom de la personne, ainsi que la formule de politesse en conclusion. Pour un e-mail, exit les formules du type 'Veuillez agréer…'. Un simple 'Cordialement' fait généralement l'affaire. Pensez également à remercier le recruteur pour 'le temps qu'il voudra bien vous accorder'.

 

5. Soumettez une demande d'entretien

L'objectif étant finalement d'être reçu par le recruteur, mentionnez bien en fin d'e-mail votre envie de le rencontrer. Prenez soin d'expliciter votre désir de lui détailler votre parcours professionnel ainsi que vos motivations. Une phrase percutante faisant apparaître deux ou trois de vos qualités phare peut accrocher votre interlocuteur. Si vous n'obtenez aucun retour dans un délai de quinze jours, vous pourrez vous permettre de relancer au moins une fois l'entreprise.

http://www.lhotellerie-restauration.fr/Nimg/photo-defaut.gif
Mylène Sacksick