RETOUR


Sévère hausse du prix du gaz le 1er janvier 2018

par webmaster le 23-12-2017

Sévère hausse du prix du gaz le 1er janvier 2018

Les tarifs réglementés du gaz naturel augmenteront dès l'année prochaine mais tous les utilisateurs ne seront pas pénalisés de la même manière.

Double peine pour les foyers utilisateurs de gaz naturel. Pour les 4,7 millions d'entre eux dont le contrat avec Engie est au tarif réglementé (TRV) historique, le tarif augmentera le 1er janvier de 2,3 % en moyenne. Cette hausse variera selon l'utilisation que l'on en a. Pour les petits consommateurs, qui n'utilisent cette source d'énergie que pour la cuisine, le prix ne montera que de 0,7 % ; pour ceux qui l'utilisent aussi pour l'eau chaude, 1,4 % de plus ; et pour les gros utilisateurs qui y ont recours pour le chauffage, la hausse sera de 2,4 %.

Mais ce n'est pas tout. Dans le même temps, la taxe (TICGN) qui pèse pour environ un tiers de la facture monte, elle, de 43 %, passant de 5,88 euros le mégawattheure à 8,45 euros.

C'est ce qui a été prévu dans la loi de finances 2018 qui vient d'être votée au Parlement jeudi. Elle correspond au renforcement de la taxe carbone qui pèse sur les énergies fossiles.

Au total, la facture flambe de 6,9 % en moyenne. Tous les utilisateurs du gaz ne seront cependant pas pénalisés de la même manière, car une partie d'entre eux (près de 3 millions) ont opté pour un contrat au tarif concurrentiel avec Engie. D'autres (3 autres millions) ont choisi un concurrent: Sowee, Total Spring, Direct Énergie, EkWateur, Eni… Ils ne seront pas affectés par la hausse du TRV, l'évolution de leur tarif étant prévue contractuellement avec chacun. Ils ne subiront donc que la hausse de la TICGN.

Les tarifs réglementés du gaz évoluent selon les indices des marchés de gros qui impactent à plus de 80 % les coûts d'approvisionnement d'Engie. Ils sont en hausse depuis un trimestre, mais ont perdu 12,3 % en trois ans.