RETOUR


Les grandes tendances à retenir du CES 2018 de Las Vegas

par webmaster le 11-01-2018

Les grandes tendances à retenir du CES 2018 de Las Vegas

Par CNEWS Matin - Mis à jour le 10/01/2018 à 15:35 Publié le 10/01/2018 à 15:32

Un impressionnant tunnel d'écrans accueillait les visiteurs du stand LG.[© Nicolas Cailleaud / CNEWS]

Droïdes, objets connectés, téléviseurs géants, expériences immersives et véhicules sans chauffeur ont notamment assuré le show cette semaine au CES 2018. Voici ceux qui ont attiré les curieux.

Avec près de 4 000 exposants et plus de 170.000 visiteurs dans ses allées, le CES, grand salon de l’innovation, n’a pas manqué de dévoiler de nombreuses nouveautés dans le secteur high-tech. Les géants de l’électronique grand public ont une nouvelle fois côtoyé des start-up méconnues, mais ambitieuses. Parmi les tendances les plus intéressantes de cet événement, on peut retenir la forte présence des écrans, toujours plus gigantesques, et les nombreux projets liés aux voitures autonomes. Les robots ont également paradé sur les stands, tandis que les casques de réalité virtuelle se veulent moins encombrants. Enfin, un sujet émerge, celui des objets connectés pensés pour s’occuper de notre bien-être.

La course aux écrans géants Une image XXL à domicile. Le CES, salon dédié au high-tech qui se tient à Las Vegas, témoigne de cette course au gigantisme des différents constructeurs. Sur le stand LG, trône par exemple un écran 8K de 2,23 m (88 pouces) de diagonale, tandis que Samsung présente un modèle 4K de 3,70 m. Et s’ils servent surtout à illustrer un savoir-faire, ces écrans se rapprochent aussi des exigences du grand public. «L’an passé, la vente d’écrans grands formats (40 pouces et plus) a bondi de 50 %, alors que les ventes en volume de téléviseurs ont connu une baisse de 30 %, commente Stéphane Curtelin, directeur marketing de LG France. En 2018, cela devrait se poursuivre, notamment en raison du Mondial de football, qui booste traditionnellement les ventes». Cette tendance s’illustre aussi par l’intérêt porté aux vidéoprojecteurs 4K à courte focale, capables d’afficher des images de plus de 3 m, avec une installation très simple. Sony, Hisense ou LG font d’ailleurs la part belle à ces appareils, qui restent chers mais devraient se démocratiser pour une expérience inédite.

La voiture autonome imagine ses services

Que ce soit auprès des spécialistes de l’automobile (Toyota, Nissan ou encore Navya) ou bien des entreprises dédiées aux nouvelles technologies (Nvidia, Intel, LG, Sony,?Samsung), le CES a fait la part belle aux véhicules autonomes. Plusieurs sociétés ont même imaginé ce que serait la vie à bord d’une voiture sans chauffeur. Panasonic (photo) a ainsi montré un prototype d’habitacle, dont les sièges seraient tournés vers le centre du véhicule et proposant un univers de divertissement. Une table tactile pourrait permettre par exemple de faire un jeu de société, quand des écrans incorporés aux vitres pourraient afficher des informations en réalité augmentée. Un principe convivial qui imagine la voiture de demain comme une nouvelle pièce à vivre pour la famille.

La réalité virtuelle se fait plus accessible


© David Becker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Sujet inévitable du salon de Las Vegas, la réalité virtuelle voit désormais son usage devenir enfin moins compliqué. Huawei (photo), HTC,?Samsung ou encore Oculus y ont mis en avant des casques allégés, sans fil, tout en offrant des images encore plus immersives. Ainsi, les ordinateurs peuvent être rangés dans un coin et les capteurs disparaissent au profit de systèmes tout-en-un. Les écrans contenus dans ces appareils profitent également d’une meilleure définition (en 3 ou 4K), avec un double avantage : celui de flatter les rétines.

Les robots font les beaux Rares étaient les grands constructeurs à ne pas présenter leurs droïdes sur leur stand. Sony a d’ailleurs marqué les esprits avec le retour des Aibo, des chiens-robots à 1 700 euros pièce. Un come-back qui reste d’abord limité au Japon, puisque la patrie de la firme fait l’objet de marché test, avant une éventuelle exportation à l’étranger. Outre ce compagnon connecté, différents exposants se montraient plus pragmatiques, comme LG et ses robots aidant aux tâches quotidiennes.

La beauté devient «connectée» Le CES a dévoilé des technologies pensées pour être aux petits soins de leurs propriétaires. En témoigne la start-up française CareOS, qui a démontré qu’un miroir pouvait aller au-delà d’un simple reflet. Il fonctionne de pair avec tous les objets connectés de la salle de bain et peut diffuser des tutoriels pour parfaire son maquillage, afficher des courbes de poids ou encore analyser les grains de beauté. Prévu pour septembre, son prix n’a pas été précisé.