RETOUR


Management hôtelier : Glion crée un nouveau master

par webmaster le 22-02-2018

Management hôtelier : Glion crée un nouveau master


jeudi 22 février 2018 12:23 - L'hôtellerie - restauration
Paris (75) Ciblé sur le management hôtelier international, le nouveau master mis en place au sein de l'Institut de Hautes Etudes de Glion aide à s'orienter vers une nouvelle carrière professionnelle ou à consolider ses connaissances dans le domaine. Une première promotion démarre les cours fin février 2018.


« Ce nouveau master propose une formation au management tel qu'il est pratiqué aujourd'hui dans le secteur de l'hôtellerie, à travers le monde. » Pour Eric Mabilon, coordinateur des programmes de master au sein de l'Institut de Hautes Etudes de Glion, pas question de parler management et hôtellerie sans prendre en compte les profondes mutations que le secteur vit depuis une dizaine d'années. « Ce master s'adresse à la fois à ceux qui souhaitent se réorienter professionnellement et à ceux qui ont déjà des connaissances dans le domaine, mais souhaitent acquérir une qualification de haut niveau », détaille-t-il. Au total, la première promotion 2018 compte quelque 39 étudiants. Une classe qui a débuté le master en février et s'apprête à enchaîner deux semestres de cours, puis une période de six mois de stage.

« Le master permet de gravir rapidement les échelons »

« Ce programme intensif d'un an est proposé sur nos campus en Suisse et sur le campus de Londres », précise Eric Mabilon. Quant aux matières enseignées, elles recouvrent aussi bien les domaines de la finance que le marketing, les ressources humaines ou encore le revenue management. Avec une spécialisation à choisir, durant le second semestre de cours, entre « Développement Hôtelier International et Finance» et « Management des marques de luxe ». Par ailleurs, les étudiants qui n'ont aucune expérience dans le domaine de l'hôtellerie peuvent suivre un cours de préparation d'un mois, une sorte de mise à niveau baptisée HIP (Hospitality Immersion Program), sur l'un des campus de Glion en Suisse. « Nos étudiants ne sont pas directeur d'établissement ou à la tête du revenue management d'un palace du jour au lendemain, reconnaît Eric Mabilon. Mais le master permet de gravir rapidement les échelons pour atteindre ces postes. » À cela s'ajoute les résultats très encourageants obtenus par Glion sur l'ensemble de ses programmes : 91% des étudiants reçoivent une proposition de poste après l'obtention de leur diplôme.


Anne Eveillard