RETOUR


Les entreprises peuvent ouvrir leur CFA

par webmaster le 04-03-2019

Les entreprises peuvent ouvrir leur CFA

Formation - Écoles - lundi 4 mars 2019 15:55 - L'Hôtellerie - restauration


La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a lancé aujourd'hui le dispositif de la loi 'avenir professionnel' permettant aux entreprises ou à un réseau d'entreprises de créer un CFA.



Muriel Pénicaud.
Muriel Pénicaud.


La loi ‘avenir professionnel’ autorise désormais les entreprises ou un réseau d’entreprises de créer leur CFA (Centre de Formation d’Apprentissage).

Pour ouvrir un CFA, il faut fournir une déclaration d’activité de la structure de formation auprès de la Dirrecte, sur la base d’une première convention de formation et mentionner dans objet de ses statuts l’activité de formation en apprentissage.

Le CFA doit respecter les conditions suivantes : gratuité de la formation pour l’apprenti, mise en oeuvre d’un conseil de perfectionnement dont la fonction est de veiller à l’organisation et au fonctionnement du CFA, tenue d’une comptabilité analytique et diffusion annuelle des résultats.

Les coûts des formations seront connus le 15 avril.

A partir du 1er janvier 2021 pour bénéficier des fonds publics ou des fonds de l’opérateur de compétences, le CFA devra détenir une certification de qualité.

Tous les diplômes ou titres à finalité professionnelle enregistré au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) peuvent être préparés dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. La dénomination de ‘diplôme ou titre à finalité professionnelle’ couvre les certifications professionnelles et les certifications privées.

#MurielPenicaud #Apprentissage #CFA #LoirPourLaLiberteDeChisoirSonAvenirProfessionnel #LoiAvenir